Annonces

Annonces

Annonces

Tattoo Energy Concept : une combinaison immersive

Un nouveau salon de tatouages, Tattoo Energy Concept, vient d’ouvrir ses portes à Bex depuis le premier mai dernier. Caché dans la rue du Cropt, il propose un concept unique en Suisse : l’alliance de la lumino-relaxo-thérapie et du tatouage. 

 

Jorg Art et Virginie Charmillot allient leurs compétences pour le bien-être de leurs clients
Jorg Art et Virginie Charmillot allient leurs compétences pour le bien-être de leurs clients

 

Deux personnalités attentives aux besoins de leurs clients

Jorg Art est soucieux du bien-être de ses clients. Il prend son temps pour les conseiller, adapte sa patte stylistique aux attentes de ceux-ci et leur esquisse un tatouage unique. Dessinateur depuis sa tendre enfance, le crayon est son médium de prédilection et il le défend. Selon lui, à l’heure actuelle, de nombreux tatoueurs créent en quantité grâce aux outils technologiques qui sont entrés dans la profession. Tatoueur depuis plus de 15 ans, il a participé à de nombreuses conventions, notamment à Zurich, Bern et Genève. Il a su se faire une place et son nom ressort souvent dans le milieu.

 

Virginie Charmillot, pour Vivre en Connexion, propose des soins énergétiques depuis 2017. Elle a obtenu sa certification pour l’utilisation des lunettes PSIO en décembre 2022.  Elle a commencé par mettre ses talents au service d’une clientèle dans sa roulotte, installée à l’époque dans son jardin.  Depuis, elle ne s’est jamais éloignée de son engagement thérapeutique.

 

Unis dans la vie, et admiratifs du travail de l’un et de l’autre, le couple Jorg Art et Vivre en Connexion a décidé de franchir le pas et d’ouvrir un espace à son image.

 

La lumino-relaxo-thérapie, trois mots en un

Pourquoi parle-t-on de lumino, de relaxo et de thérapie ? Les lunettes PSIO combinent relaxation et luminothérapie. Elles se règlent sur deux niveaux, soit en lumière continue, soit en lumière pulsée. Une séance dure entre 5/10 minutes et 50 minutes maximum. Par les principes lumineux et par la bande son affiliée et diffusée par les écouteurs, le client est plongé dans une forme de méditation. Plusieurs programmes sont disponibles afin de correspondre au mieux aux besoins des patients. Lors d’une séance de tatouage, le programme « lâcher prise » est tout indiqué afin d’éviter l’appréhension du tatouage. Virginie Charmillot conseille aussi la « turbosieste / wake up » : « Après une semaine difficile et une séance de tatouage qui peut être synonyme de légère agression pour le corps, et qui se traduit par une fatigue généralisée, ce programme est le remède efficace. Il dure 5/10 minutes, redonne de la vitalité et assure un bon début de week-end. »

 

Les lunettes PSIO disposent de nombreux programmes capables de lutter contre une trentaine de pathologies
Les lunettes PSIO disposent de nombreux programmes capables de lutter contre une trentaine de pathologies

 

S’ils ont décidé d’ouvrir un salon en commun, c’est parce que, l’un comme l’autre, sont convaincus du pouvoir des lunettes. « La lumino-relaxo-thérapie est capable de lutter contre une trentaine de pathologies telles que les TOC, le stress, les problèmes de concentration, de boulimie, d’anorexie, de sexualité et bien d’autres ; elle peut même soulager les personnes sous chimiothérapie », explique Virginie Charmillot avant d’ajouter : « Jorg Art est une personne très anxieuse et l’usage des lunettes l’apaise grandement. » La thérapeute, quant à elle, se bat contre la sclérose en plaques et, selon elle, depuis sa pratique avec cet appareil, la maladie serait dans une phase de stabilité.

 

Jorg Art est tatoueur depuis plus de 15 ans
Jorg Art est tatoueur depuis plus de 15 ans

 

Virginie Charmillot accompagne son patient du début à la fin. La moitié de son travail est basée sur la verbalisation. Lors de la séance, le patient vit une expérience couplée avec un soin énergétique adapté. Elle précise que le soin renforce les bienfaits des lunettes. « L’utilisation de ces dernières n’a ni d’effet secondaire, ni de nocivité quelconque pour l’organisme. Une grande attention est portée aux personnes épileptiques, car un programme avec de la lumière pulsée pourrait leur provoquer une crise. Je préconise alors le suivi d’un médecin et de faire au minimum quatre semaines de traitement », indique-t-elle.

 

Le mariage de l’aiguille et de la lumière

Pour le tatoueur et la praticienne, le processus se fait en plusieurs étapes. Les clients s’essaient aux lunettes lorsqu’ils se font tatouer pour, après, arriver à cibler certaines pathologies ou traumatismes. Pour eux, c’est un passage de l’un à l’autre, un cheminement personnel et consenti.

 

Deux récompenses gagnées par le tatoueur à la convention de Conthey
Deux récompenses gagnées par le tatoueur à la convention de Conthey

 

Depuis l’ouverture du salon, deux clients ont tenté l’expérience. « L’un des deux a essayé avec et sans les lunettes et, pour lui, le ressenti est sans appel. Il a fini tellement détendu avec la lumino-relaxo-thérapie qu’il s’est complètement endormi alors qu’il se faisait tatouer. Ce dernier est revenu pour travailler sur ses troubles obsessionnels compulsifs (TOC) », conclut le tandem.

Partagez l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Thêmes

Article écrit par

D. Bordet

D. Bordet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Point Chablais
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn