Annonces

Annonces

Le point de la rédaction

Septembre 2022

Suivre un ambulancier le temps d’une journée… Cette chance s’est offerte à nous au mois d’août. Une magnifique occasion de réaliser un reportage (lire en pages 4 à 8) hors du commun et que je n’oublierai pas.

 

J’ai notamment été surprise par quelques clichés véhiculés notamment par le cinéma. Premièrement, l’alerte donnée pour une intervention est discrète. Elle est envoyée sur un téléphone portable. Alors pas d’alarme, ni de lumière rouge qui clignote dans toute la centrale ! Une salle de repos est à disposition des ambulanciers qui enchaînent des journées de douze heures et alternent entre le jour et la nuit ; je me demande si l’un d’entre eux a déjà manqué une alerte parce qu’il dormait ? Car pour ma part, même éveillée, je n’ai pas entendu le téléphone sonner. Heureusement, je ne suis que journaliste !

 

Et sur la route alors ? Comment conduisent-ils ? Car quand je les vois arriver dans mon rétroviseur, j’ai l’impression qu’ils roulent pied au plancher. En même temps, dans ces cas-là, je me mets la pression pour les laisser passer sans enfreindre le code de la route. Ils ne roulent donc certainement pas aussi vite que je ne le pense, c’est mon temps de réaction qui doit être trop lent. Si les ambulanciers « respectent » les limitations de vitesse, ils sont également très calmes lors de leurs interventions. Ils ne courent pas, ils amènent le calme et savent désamorcer une situation tendue. Ça ne les empêche pas d’être rapides et efficaces dans leurs gestes.

 

En résumé, les ambulanciers surpassent ces clichés finalement un peu loufoques. Ils ne sont peut-être pas aussi célèbres que les pompiers, ne sont certainement pas reconnus à leur juste valeur, mais ils font un travail extraordinaire et j’espère que mon article leur rendra hommage.

 

Quésaco le Point Chablais ?

Tout d’abord, un grand merci à vous, chers partenaires, ainsi qu’à vous, chers lecteurs. Vous êtes une source d’inspiration pour tous ceux qui œuvrent pour le Point Chablais. Pour ceux qui tiendraient pour la première fois ce magazine entre leurs mains, sachez qu’il s’agit d’un média géré par une équipe de bénévoles passionnés (si vous désirez nous rejoindre, vous êtes les bienvenus !) et destiné principalement à l’actualité d’Aigle et de Bex. Un nouveau numéro sort chaque mois en vente sur ces deux communes et par abonnement. Cela fait déjà 14 ans que nous rendons hommage à cette magnifique région dans laquelle il se passe énormément de choses, et notre motivation est sans fin !

 

Point Chablais