Je suis mais qui suis-je?

A Gagner : Un exemplaire du livre de Natacha de Santignac

 

Je pourrais vous dire tout simplement bonjour ou alors employer d’autres formules telles que « ciao » ou encore « salut ». Mais je préfère dire bonjour ; simple question d’habitude je suppose. Peut-être même me trouveriez-vous étrange d’employer un autre terme que celui que j’emploie habituellement…

 

Il ne s’agit-là que d’un simple exemple. Un choix personnel valable dans d’autres domaines que dans celui d’une formule de politesse. Ainsi, je préfère parler d’une balade en forêt plutôt que dans les bois ou d’un bureau plutôt que d’un pupitre. D’ailleurs, qui emploie encore le mot « pupitre » ? À mes yeux, cela semble ancien.

 

Le choix des mots est important. Ils permettent de se faire comprendre, certes. Mais pas seulement. Ils définissent notre personnalité et peuvent parfois donner différentes indications telles que l’âge, le sexe, la classe sociale ou même l’origine. Faut-il toutefois y prêter attention.

 

Que ce soit oralement ou par écrit, peu importe. Il s’agit de choix particuliers et récurrents tant dans le vocabulaire que dans la grammaire et même dans l’intonation ou la prononciation. Cela concerne chaque individu.

 

Un tristement célèbre poseur de bombe aux Etats-Unis, surnommé « Unabomber », communiquait publiquement par écrit. C’est justement son vocabulaire qui l’a trahi et qui a permis au FBI de l’arrêter. Nous pourrions appeler cela une signature linguistique. Toutefois, un terme précis existe. Mais saurez-vous le trouver ?

 

Texte : Z. Gallarotti

 

Réponse concours précédent : Expression

Participez maintenant

Délai réponse: 31 octobre 2021

Point Chablais