Annonces

Annonces

Annonces

Des super-héros ont mis le feu à Aigle

Un titre un peu trompeur ? Car il faut le prendre au sens figuré ! En effet, les membres de l’association KFM Life ont enfilé des costumes de super-héros à l’occasion d’un spectacle de breakdance qui a fait un carton à la salle de l’Aiglon à Aigle les 9 et 10 mars. Trois représentations qui ont marqué la population.

 

 

Une passion qui se propage

L’histoire débute en 2002 avec une bande de potes qui découvrent le breakdance et commencent à le pratiquer dans leur salon ; ensemble, ils fondent le KFM Crew. Ils sont jeunes, entre 8 et 15 ans, ils sont motivés, mais qui aurait cru que vingt-deux ans plus tard ils auraient parcouru un tel chemin ? Leur parcours donne des frissons et pour cause. Non seulement ils deviennent des bêtes de scène, mais en prime ils offrent une véritable école de vie à toute une population.

 

En 2009, naît l’association KFM Life. L’objectif : collecter des dons pour soutenir la danse à travers des structures et des événements tels que des spectacles, des compétitions, ainsi que pour l’agrandissement de leur salle de danse. Mais aussi offrir un cadre aux jeunes talents. A ce jour, l’association a organisé plus d’une vingtaine d’événements. Et elle participe régulièrement à des manifestations, dont certaines de renom tels que le Montreux Jazz, Montreux Acrobatie, Festi’Brad, la Fête des Couleurs, le Paléo Festival ou encore Polymanga.

 

 

Aujourd’hui, l’association KFM Life compte 11 membres dans le comité, 12 élites dans le KFM Crew et 140 élèves âgés entre 4 et 46 ans dans l’école de breakdance. Les deux cours pour adultes rencontrent d’ailleurs un franc succès. Danser pour le plaisir, pour la compétition ou pour devenir professeur, tout est possible avec KFM ; « car il ne faut pas attendre pour réaliser un rêve, il faut aller le chercher », précise l’un des co-fondateur, Michel Du, alias Yu-Seng.

 

Un niveau incroyable

N’oublions pas ces danseurs qui se sont distingués sur la scène nationale et internationale ces dernières années. Déjà 68 trophées pour les adultes et plus de 100 si nous comptons les enfants. Récemment, Popster (Jean-Marc Wen Du) s’est classé 110e mondial aux qualifications pour les JO de Paris (lire article paru dans notre édition n°186). Mais il n’était pas le seul à se présenter à ces qualifications, relevons : Paul Parent, Line Du et Romain Blot. Cette expérience engendrée est précieuse puisqu’elle va servir à former la nouvelle génération de danseurs qui a le niveau pour participer au JOJ (Jeux Olympiques de la Jeunesse) qui se tiendront à Dakar en 2026. Huit élèves de l’école de breakdance seront entraînés pour les qualifications : Elio Aubert, Nelson Heckendorn, Jenny Allora, Eli Emery, Bérengère Hauser, Romain Saudan, Siam Amevesom Company et Mathilde Spichiger.

 

 

La préparation

Depuis 2010, l’association KFM Life organise chaque année un spectacle, KFM Showcase, toujours couronné de succès. Après trois ans de pause en raison du COVID, les danseurs ont enfin pu retrouver la scène de l’Aiglon pour une nouvelle édition, la 12e, plus précisément. Pour ce retour, les organisateurs ont vu grand et ils ont eu raison !

 

Le thème choisi vient d’une présentation réalisée à Polymanga l’année dernière. « Nous avons endossé des tenues de héros de mangas et de bandes dessinées. Le public a adoré. Pourtant, nous n’avions eu que deux semaines pour nous préparer », se souvient Michel Du, avant d’ajouter : « Cette présentation nous a motivés d’en créer un spectacle. »

 

Michel Du a alors monté une équipe pour préparer cet événement. Premier défi : écrire un scénario. « C’était un sacré casse-tête », avoue-t-il. Un méchant, Mysterious, et quatre lanternes que le « KFM Crew et les héros de la pop culture » doivent retrouver. Le titre est trouvé, le pitch de base est posé, l’histoire peut donc évoluer au gré des différents talents. Notons également un grand travail graphique réalisé pour habiller le spectacle. Sans oublier les costumes ! « Ces derniers se sont révélés être un véritable challenge. Il fallait la bonne taille pour chacun des danseurs, des accessoires, dont certains ont été perdus avant le spectacle, mais aussi prendre en compte des dégâts, comme des pantalons qui se déchirent durant les répétitions. »

 

 

Les membres ont ensuite répété durant six mois, sans compter les heures…

 

Un carton plein

Le jour J est enfin arrivé. Pour récompenser l’énorme travail accompli, trois représentations ont été organisées, dont deux quasiment coup sur coup le samedi : une réelle performance. D’ailleurs, ce jour-là, les plus jeunes ont en prime pris part à un battle ; une mise en bouche exceptionnelle offerte par des enfants âgés entre 4 et 12 ans. Ils ont été jugés par Sam Nang, l’un des créateurs du KFM Crew, et deux élèves de l’école, Elio Aubert et Romain Blot. Il a été difficile pour eux, comme pour le public, de départager les deux finalistes. Nelson Heckendorn s’est finalement imposé face à Jenny Allora, sous les allègres applaudissement des spectateurs. 

 

 

Place ensuite au spectacle tant attendu, avec comme invités, l’humoriste Nam Ngo et la danseuse Marion Halil. « L’occasion pour les familles de voir le travail acharné des membres et de comprendre les nombreuses heures passées à répéter », souligne Michel Du avant d’ajouter : « C’est la raison qui nous a aussi poussés à proposer trois représentations. Ce n’était pas facile, mais les élèves méritaient cette récompense. Nous sommes particulièrement heureux d’avoir fait salle comble à chaque fois, car c’est important d’avoir du monde pour mettre l’ambiance ».

 

 

La suite ?

Face aux nombreux retour positifs, Michel Du espère faire perdurer ce spectacle. « Nous sommes très fiers des retours touchants et motivants reçus. Pourquoi ne pas poursuivre et faire une tournée dans des théâtres locaux ? Et si nous allions encore plus loin : pourquoi ne pas vivre de notre art en créant un comedy club ? »

 

De beaux projets pour l’association KFM Life qui, pour l’heure, recherche activement une nouvelle salle pour ses cours de breakdance. « Actuellement, nos entraînements se déroulent dans un container aux Glariers que nous avons entièrement retapé. Mais il ne suffit plus. » Quant au prochain spectacle, Michel Du espère qu’il aura lieu en 2025 et : « pourquoi pas une saison deux au KFM Crew et les héros de la pop culture ? », conclut-il.

 

Retrouvez toutes les photos de l’événement ici :

https://pointchablais.ch/kfm-showcase-spectacle-2024/

Partagez l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Thêmes

Article écrit par

Zoé Gallarotti

Zoé Gallarotti

Rédactrice en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Point Chablais
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn