Bex fête sa nouvelle mobilité !

Commencée en automne 2019, la première phase des travaux de la gare s’achève, et le traditionnel changement d’horaires de décembre s’effectuera dans un nouveau décor. Mais il y a plus encore ! En effet, le 9 octobre dernier, le conseil communal a largement plébiscité l’entrée de Bex dans le réseau MobiChablais géré par les Transports publics du Chablais (TPC). Bellerines et Bellerins découvrez votre mobilité toute neuve !

 

Une célébration prévue le 11 décembre sur la place de la gare de Bex
Une célébration prévue le 11 décembre sur la place de la gare de Bex

 

Alberto Cherubini est un syndic heureux. L’aboutissement de la première étape de la rénovation de la gare de Bex et les récentes confirmations d’augmentation des cadences entre Bex et Saint-Maurice prévues pour l’année 2022 seront célébrées dignement sur la place éponyme le 11 décembre prochain. Au programme, une fête avec des animations, du break-dance et des dégustations. Il faut bien cela pour que toutes et tous se rendent compte de l’ampleur des investissements des CFF (30 millions) permettant de rallonger les voies tout en intégrant les normes induites par la Loi sur l’égalité pour les personnes handicapées (LHand) aux nouvelles constructions.

 

De bonnes nouvelles
Dès le 12 décembre 2021, les habitants de Bex bénéficieront d’une cadence à la demi-heure en direction de Lausanne du lundi au vendredi, sauf entre neuf et dix heures du matin. En parallèle, le réseau MobiChablais ouvrira les horizons des hameaux du Châtel et celui des Dévens. Michael Dupertuis, municipal chargé de la mobilité, affirme que « les réactions très positives de la population se sont déjà manifestées. Ces lignes vont permettre aux adultes de se rendre au travail sans leur véhicule personnel, et les conduites incessantes entre les clubs de sport, l’école de musique ou d’autres activités extrascolaires vont diminuer drastiquement, car les enfants se déplaceront de manière autonome en utilisant les transports publics. » Les horaires du week-end prennent en compte les soirées festives qui pourront se prolonger en toute sécurité jusqu’à une heure du matin le vendredi et deux heures le samedi.

 

Le réseau MobiChablais desservira, pour commencer, le Châtel et les Dévens
Le réseau MobiChablais desservira, pour commencer, le Châtel et les Dévens

 

L’entrée « tardive » de Bex dans MobiChablais est principalement due aux coûts induits. En 2018, la dépense avait été évaluée à près de 470’000 francs par an, mais la question de la mobilité, dite douce, revenant régulièrement sur le devant de la scène, il s’est avéré nécessaire d’y réfléchir plus en profondeur. La Municipalité de la précédente législature, l’ancien syndic Pierre Rochat en tête, a travaillé sur ce dossier durant plusieurs mois. En mars 2021, la volonté municipale a été confirmée par l’acceptation massive par le Conseil communal d’un postulat de Michael Dupertuis demandant que l’on accélère le processus d’adhésion à MobiChablais. Tout le monde espère maintenant que les voyageurs répondront « présents » comme Hugues Romain, responsable du développement aux TPC.

 

Une meilleure cadence des trains annoncée
Une meilleure cadence des trains annoncée

 

Grâce à l’intégration des courses scolaires dans les bus urbains, et à la péréquation, entendez la division des coûts entre toutes les communes, l’addition ne sera pas si « salée » pour Bex, et les frais d’entrée dans la structure seront injectés dans la promotion et la valorisation de la nouvelle offre. Que les habitants dont la zone n’est pas encore desservie se rassurent, MobiChablais a vocation à grandir, afin de proposer une couverture toujours plus complète. Au niveau des CFF, dès le changement d’horaire de fin 2022 pour 2023, Bex bénéficiera d’un train toutes les trente minutes, sept jours sur sept en direction de Lausanne et de Saint-Maurice. « Une avancée considérable pour les pendulaires, mais aussi pour l’attractivité de la commune », se réjouit Alberto Cherubini.

 

Vous avez rêvé de mobilité à Bex ? Maintenant, vivez-la !

Partagez l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Thêmes

Article écrit par

Natacha de Santignac

Natacha de Santignac

Journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Point Chablais
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn