architectureRemarquant que l’architecture contemporaine du canton de Vaud, riche de plusieurs centaines d’objets de qualité restant largement méconnus, faute de références à disposition, le vide à été comblé par la récente publication d’un ouvrage, «Architecture du canton de Vaud – 1920 à 1975», par les Presses Polytechniques et Universitaires Romandes.

 

Après cinq ans de recherches, l’ouvrage a pu voir le jour grâce au professeur Bruno Marchand du Laboratoire de Théorie et d’Histoire de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et son assistante, l’architecte Marielle Savoyat, en collaboration pour les textes avec Laurent Chenu, Jean-Claude Girard, Eric Teysseire et Christine von Büren. Sans précédent par son ampleur, ce livre met en lumière quelque 350 objets architecturaux bâtis dans le canton entre les années 1920 et 1975, et compte plusieurs références «incontournables» comme la Petite Maison de Le Corbusier à Corseaux ou le siège de Nestlé de Jean Tschumi à Vevey. Y figure également des œuvres architecturales et des ensembles bâtis moins notoires mais tout aussi importants et intéressants, représentatifs d’une production locale de qualité. Les volumes, les couleurs, les caractères, les fonctionnalités comme de nombreux critères sont entrés en compte pour la sélection des 350 objets. C’est ainsi que des réalisations stars comme les bains de Bellerive de Marc Piccard, à Lausanne, côtoient des œuvres extraordinaires mais méconnues comme la villa Felber à Epalinges, le village de vacances de l’Atelier des Architectes Associés à Leysin ou le temple de Fontenay à Yverdon d’Henri Beauclair et Marcel Taverney. Le livre présente aussi des réalisations d’architectes vaudois comme celles de Jean Serex, Jean-Pierre Cahen ou Richter & Gut.

 

Dans le Chablais

Le Chablais ne fait pas exception, principalement la commune aiglonne avec trois de ses édifices présentés.

Le Viaduc de Ponty construit en 1965 et qui est un remarquable exemple de dissociation des éléments structurels, qui lui accordent une grande légèreté et élégance.

 

L’hôtel de ville, construit en 1963, est né à la suite d’un concours pour pallier le manque d’espace des services de la commune.

Pour finir, Cité-Parc, bâti entre 1960 et 1965, a été conçue comme une «unité de voisinage» comprenant, à l’origine, trois barres hautes, deux tours et un centre commercial.

 

«Architecture du canton de Vaud – 1920 à 1975» se veut être une référence tant pour les architectes que pour les amateurs; ce livre est avant tout destiné au grand public et présente un patrimoine urbanistique d’une période peu connue et s’achevant à un moment fort des changements architecturaux datant des années 1975, où le post-modern faisait son apparition. Un livre à ne pas manquer, disponible en librairie ou sur le site www.ppur.com.

 

Photo: Bernard Gallarotti

 

PARTENAIRES

   avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium