Le bâtiment existant de l’EMS « La Résidence » va revêtir une nouvelle robe en été 2021. Pour ce faire, durant ce mois de février, l’ensemble des 38 résidents habitant dans le bâtiment existant seront transférés dans l’extension prévue à cet effet. Les travaux de rénovation pourront alors démarrer dans le bâtiment existant.

Le projet élaboré par le bureau Translocal Architecture GmbH prévoit l’extension de l’EMS actuel de 40 lits (28 chambres à 1 lit et 6 chambres à 2 lits) par la construction d’un bâtiment comportant 38 chambres à 1 lit. Le bâtiment actuel sera entièrement rénové afin de répondre aux nouvelles exigences des DAEMS (Directives architecturales pour les EMS vaudois) : maintien de seulement deux chambres doubles et rajout de douches dans les espaces WC des chambres. Le nombre de lits total s’élèvera à 76 une fois les travaux terminés. La cuisine sera entièrement rénovée et la lingerie/buanderie subira une complète réorganisation. Le tout sera fait en conformité avec les normes énergétiques et parasismiques du bâtiment en vigueur.

Deux raisons principales ont concouru à la mise en place de ce projet d’extension. Il y a , d’abord , le vieillissement de la population au sein de la société. Il y a aussi la demande d’hébergement pour ceux qui ne peuvent plus demeurer chez eux. Ceci en dépit de l’accompagnement de leurs proches et l’intervention des soins à domicile.

 

Le nouvel EMS épouse l’ancienne bâtisse qui va prochainement être rénovée

 

Historique

Le projet de l’extension de l’EMS « La Résidence » remonte à 2003. C’est au cours de cette année que les premières réflexions ont eu lieu entre les responsables de la Fondation des Maisons de retraite du district d’Aigle. Il faudra attendre 2008 pour voir la mise en conformité ECA du bâtiment existant. Par la suite, en 2009-2010, une pré-étude d’implantation va s’effectuer avant de voir en 2011 une réflexion suivie des négociations avec le Service de la santé publique s’accomplir. C’est au terme de ce parcours que la Fondation des Maisons de retraite du district d'Aigle et la Fondation la Monneresse vont décider de lancer un concours d’architecture pour la construction d’une extension de l’EMS d’Aigle actuel et de classes et locaux pour la Fondation La Monneresse. Ce concours est lancé le 10 janvier 2014. Il va être remporté par le bureau Translocal Architecture GmbH qui déposera le 15 août 2016 le projet pour la mise à l’enquête publique. Il s’en suivra alors la mise en œuvre du projet jusqu’au stade actuel.

L’EMS « La Résidence » est en fait géré par La Fondation des Maisons de retraite du district d'Aigle. Celle-ci est une Fondation privée reconnue d'intérêt public et inscrite au registre du commerce. Son siège est situé à Aigle. Elle dispose de trois sites d'hébergement et d'accueil (Aigle, Bex et Les Diablerets). Elle les gère en les dirigeant de manière autonome avec une même mission : « Accueillir dans ses établissements des personnes âgées atteintes dans leur santé et leur autonomie, veiller au bien-être de la personne âgée à travers un accompagnement bio-psycho-social individualisé, offrir un cadre de vie permettant à chacun de se sentir à l'aise et chez soi, proche de ses habitudes. »

 

Photo: B. Gallarotti