Durant le mois de mars, plus de 1000 retraités vaudois de 65 ans et plus ont été interrogés sur leur qualité de vie à la retraite. Une enquête réalisée par l’institut M.I.S Trend à la demande de Pro Senectute Vaud.

Dans un contexte de vieillissement de la population, où l’enjeu de la qualité de vie des séniors ne cessera de prendre de l’importance, Pro Senectute Vaud a souhaité mettre en place un sondage auprès des retraités vaudois pour disposer d’une image mise à jour de leur situation de vie. Il en ressort que les retraités sont heureux ou très heureux dans 72% des cas et 88% sont globalement satisfaits de leur vie à la retraite. Cependant, une personne sur dix n’est pas heureuse ou satisfaite de sa vie à la retraite, soit environ 12 000 personnes dans le canton. Dans 20 ans, cela sera plus de 2000 avec le vieillissement de la population.

 

Plus de détails

Sur les quelque 1000 personnes interrogées, dont 6% habitant le district d’Aigle, un tiers vivent seules, les deux autres tiers en couple et, sur la totalité des sondés, 91% d’entre eux sont d’origine suisse, contre 6% d’étrangers. Si, globalement, l’enquête est positive, plusieurs sujets inquiètent les retraités. Commençons par le point de vue financier dont 17% sont plutôt, voire pas du tout satisfaits ; 30% des retraités sont même obligés de faire des sacrifices importants en raison de leur budget limité. Notons aussi un sentiment d’insécurité auprès de 42% d’entre eux au niveau de leur domicile et, finalement, plus d’un tiers ont des problèmes de santé qui nuisent à leur qualité de vie. Les chiffres qui ressortent de cette enquête sont nuancés, notamment entre les Suisses et les autres nationalités qui rencontrent, elles, plus de difficultés à la retraite, tout comme les personnes seules d’ailleurs.

Concernant l’environnement et le cadre de vie, là aussi le bât blesse. Près de la moitié des personnes âgées doivent parfois, voire souvent, se déplacer dans un autre quartier ou commune pour faire leurs courses. C’est pareil concernant les opportunités ou endroits pour rencontrer d’autres personnes et nouer des relations ; 24% des retraités estiment que leur environnement immédiat n’est pas propice à de telles rencontres. Finalement, 14% constatent que leur logement actuel n’est pas adapté pour y passer le reste de leur vie. Pourtant, ils souhaitent y rester et plébiscitent pour cela à 96% un renforcement du système d’aide et de soins à domicile pour les personnes âgées.

Pour les séniors vaudois, la situation générale est plus satisfaisante que bonne, mais ils considèrent quand même en majorité que les autorités politiques en font plutôt assez pour les personnes âgées. Néanmoins, ils ont un avis négatif concernant l’avenir des retraités ; un tiers s’attend à une dégradation de la situation.

 

Qu’en pense Pro Senectute Vaud

«Avec ce sondage, nous avons voulu donner la parole aux aînés vaudois, notamment pour que leurs préoccupations ne soient pas oubliées dans le cadre de la campagne électorale. Heureusement, on observe qu’une majorité de séniors vit une belle retraite. Mais il y a aussi déjà des milliers de situations individuelles problématiques et des risques réels de péjoration», explique Tristan Gratier, directeur de Pro Senectute Vaud. Il explique aussi que cette statistique renforce les convictions de Pro Senectute Vaud qui organise d’ailleurs … (??) activités et ce pour des dizaines de milliers de retraités à travers tout le canton. «Les résultats obtenus confirment l’idée que l’approche communautaire, au niveau des quartiers et villages, aura un rôle important à jouer ces prochaines années pour favoriser l’insertion sociale et le bien-être de davantage de personnes âgées, comme leur maintien à domicile. Parallèlement, notamment vis-à-vis des étrangers résidant en Suisse, qui apparaissent comme les séniors les plus fragiles, le renforcement d’une information précoce et préventive sur les réalités de la vie à la retraite semble s’avérer nécessaire. Les résultats nous montrent aussi que les séniors attendent beaucoup des politiques et qu’ils iront voter. Nous allons donc organiser des conférences concernant les votations futures afin de les renseigner.» Le fort sentiment d’insécurité des retraités va également être pris en compte. «Il s’agit plus d’une crainte que d’une réalité, nous devons alors les en informer. Une collaboration avec les gendarmeries et polices sera de mise afin de donner les clés aux retraités pour qu’ils sachent contrer les arnaques existantes et toujours plus nombreuses», conclut le directeur.

 

Pro Senectute Vaud dans le Chablais
Pour rappel, le Chablais accueille un bon nombre d’activités de l’association. En voici le programme pour les semaines à venir :
- Table d’hôtes à Aigle «A la ferme» le mercredi 14 juin
- Table d’hôtes à Aigle «Les tables gourmandes de Pauline» chaque mardi
- Balades accompagnées à Lavey-Morcles le mercredi 21 juin
- Tables d’hôtes «A la table buissonnière» à Villars/s Ollon le mardi 27 juin
- Activités Sport et Bien-être (Gym, Aquagym, Danses de tous pays et Tai-chi) à Aigle, Bex et Ollon
Pro Senectute Vaud propose un programme riche et varié d’activités à découvrir sur son site internet
ou en appelant Stéphanie Allesina, animatrice régionale, responsable de la région Est-vaudoise.

 

Informations
Pour tout renseignement concernant les activités de Pro Senectute Vaud dans le Chablais :
Stéphanie Allesina
079 917 61 27
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium