La Jenna School Dance (JSD) prépare minutieusement son rendez-vous musical annuel qui devrait tomber d’ici la fin de cette année. Cette soirée va s’étaler sur deux heures et trente minutes. Durant ce laps de temps, septante danseurs venus de différents coins du monde vont s’adonner à leur passion favorite: la danse. La trame du déroulement du spectacle de deux années précédentes est maintenue. Celle-ci est la suivante: la première partie est animée par les groupes invités par les organisateurs. La seconde est assurée par la JSD.

Les organisateurs de ce spectacle ont lancé des invitations à différents groupes musicaux. Certains ont donné leur confirmation tandis que d’autres ont donné leur accord de principe mais doivent encore confirmer leur participation. Ainsi, parmi les noms avancés au travers de cet article, certains d’entre eux pourraient toujours se désister en dernière minute indépendamment de notre bonne volonté.

Mais, en attendant, parmi les noms de groupes retenus, il faudra citer: Fusion, KFM Crew, KT, Alegria, Goku DBZ Fam, Stilez’C & Perla et Pro Phenomen. Chacun d’eux semble avoir une particularité qui le distingue des autres groupes. Ainsi, à titre d’exemple: le groupe Fusion est composé de jeunes filles âgées entre 14 et 18 ans et qui sont par ailleurs issues de la JSD. Le KT, lui, est une grosse pointure dans la mesure où il a été champion du monde 2012 de Rap Freestyle. Idem pour Pro Phenomen, qui ont participé à divers concours mondiaux et gagné certains d’entre eux. En fait, les organisateurs allient des têtes couronnées avec des débutants bourrés de talent.

Clou de la soirée

La seconde partie du spectacle est en revanche assurée par la JSD elle-même. Elle présente une comédie musicale chorégraphiée par les quatre professeurs de cette école de danse en piste depuis quatre ans. Ce sont les élèves de cette école qui assurent le spectacle. Celui-ci intitulé «Tour du Monde» met en scène les péripéties rencontrées par deux jeunes au cours de leurs voyages.

La JSD n’en est pas à son premier spectacle musical. Le tout premier qu’elle ait eu à accomplir remonte en mars 2010. Celui-ci avait attiré près de 700 personnes. Depuis, face à ce succès ainsi qu’aux demandes croissantes de nouvelles inscriptions, les fondatrices de la JSD ont décidé de structurer l’école avec, comme point de mire: le spectacle musical. La JSD est donc une école de danse avec plusieurs palettes: la danse africaine, le hip-hop et celle dite moderne. Elle est ouverte à tous dès l’âge de trois ans. Les cours sont variés et l’inscription est abordable. «Nous demandons soit 5 francs par mois, soit 60 francs par année. Pour ceux qui ne pourraient avancer cette somme, il est possible d’apporter une contrepartie manuelle. Les jeunes peuvent par exemple distribuer des tracts de pub dans les boîtes aux lettres ou nous donner un coup de main occasionnel. Notre but est d’être ouvert à tous» rassure Jennifer Muanza, fondatrice de l’école.