Annonces

Annonces

Les pompiers en action

Pas de répit pour les pompiers. Lorsqu’ils ne sont pas en intervention, ils participent à des concours, organisent des journées de recrutement et trouvent même le temps de récolter de l’argent pour de nobles causes. Ce dossier leur est dédié ; une minuscule contribution pour le travail exceptionnel de ces femmes et de ces hommes qui bravent les dangers.

 

À toute épreuve
À toute épreuve

 

La relève est assurée !

Le 11 septembre, dans le parc de la Grande Salle de Bex, s’est tenue la 31e édition du concours régional motopompe. Elle a réuni neuf équipes de sept pompiers. Parmi elles, trois équipes du SDIS des Salines et deux du SDIS du Chablais. Elles ont affronté Vucherens, St-Maurice, Gimel ainsi qu’un groupe intercantonal comprenant des volontaires vaudois et genevois.

 

L’épreuve proposée prenait la forme d’une mission durant laquelle les pompiers devaient maîtriser un feu de maison. Pour ce faire, une véritable maison miniature crachant de la fumée par ses fenêtres a été utilisée. « L’appareil employé par les équipes était la motopompe. Il s’agit d’une machine mobile qui pompe l’eau d’un lac, d’un bassin ou d’une autre source avant de la recracher avec une forte pression. Le tuyau devait passer par plusieurs obstacles et il fallait ensuite viser correctement à travers les différentes fenêtres qui s’ouvraient puis se fermaient au fur et à mesure de l’exercice », explique Camille Berra, présidente du comité d’organisation.

 

Pas de cadeau durant la journée
Pas de cadeau durant la journée

 

Parmi les équipes présentes, l’une d’entre elles était les JSP (Jeunes Sapeurs-Pompiers) des Salines. « Ils ont participé au concours sous la forme d’une démonstration. Habituellement, le classement concerne uniquement les équipes composées d’adultes. Mais les JSP ont tellement bien travaillé durant cette épreuve que nous avons décidé de les inclure au classement. Ils ont terminé à la deuxième place, derrière Vucherens. »  

 

Deux des équipes ayant participé n’ont pas souhaité être classées afin de laisser la place aux plus jeunes. Elles étaient formées à partir des États-Majors du SDIS des Salines et celui du Chablais. L’équipe du SDIS du Chablais a tout de même présenté une performance, mais sortant quelque peu de l’ordinaire. « En effet, les pompiers ont mis en place un poste de commandement depuis lequel ils ont dirigé un groupe sur le parcours en jouant la carte de l’autodérision. Table de pique-nique, machine à café et saucisson faisaient partie de la démonstration. »

 

Les participants devaient éteindre un feu dans une maison miniature
Les participants devaient éteindre un feu dans une maison miniature

 

La journée a une nouvelle fois rencontré un franc succès tant auprès des pompiers engagés que retraités, mais également auprès des habitants. « C’est plaisant d’observer un tel engouement d’ailleurs bénéfique pour le recrutement. La participation des JSP permet de motiver d’autres jeunes à les rejoindre. Il s’agit finalement d’une compétition amicale qui réunit les différents corps dans une bonne ambiance », précise Camille Berra.

 

Un travail d’équipe
Un travail d’équipe

 

Devenez sapeur-pompier

Chaque année, les casernes organisent une journée de recrutement. Un moment essentiel pour les différents corps. « Secourir, aider, protéger, sauver, défendre, servir, prévenir, informer, inspirer », voici ce que nous pouvons lire sur les affiches qui promeuvent cette journée. Il existe deux formations différentes. La première concerne les volontaires, c’est-à-dire ceux qui réalisent des missions durant leur temps libre. La seconde concerne les professionnels, ceux qui désirent en faire leur activité lucrative principale.

 

Cette journée aura lieu le 4 novembre dans les différentes casernes du canton : à 17h au chemin de Marjolin 91 à Aigle pour le SDIS du Chablais (Aigle, Yvorne et Corbeyrier) et à 18h30 dans les quatre casernes du SDIS des Salines (Bex, Ollon, Gryon, Villars).

 

Cette année, le SDIS du Chablais a mis l’accent sur la promotion des sapeurs-pompiers auprès des employeurs, en entreprise. « Il s’agit d’un volet très important pour nous, puisque l’accord des employeurs est indispensable pour libérer des sapeurs-pompiers en journée afin d’intervenir », explique Didier Denoréaz, moniteur et responsable du recrutement. Un sapeur-pompier volontaire est également un atout pour l’entreprise qui l’embauche puisqu’il sait éteindre des flammes, pratiquer une réanimation cardiaque, sécuriser un atelier ou encore préserver la chaîne de production.

 

La motopompe: le coeur du concours
La motopompe: le coeur du concours

 

Récolte de fonds

La 34e édition du Téléthon est agendée les 3 et 4 décembre. La totalité du bénéfice récolté par le Téléthon reste en Suisse : 50% vont à la recherche et 50% servent à l’aide sociale. Il s’agit d’un soutien important pour les familles touchées par des maladies rares en Suisse. Plus de 400’000 personnes sont concernées et 30 millions en Europe.  

 

Cette année, c’est une peluche en forme de renard prénommée Jules qui sera en vente. Sous réserve de modifications liées à la COVID-19, le SDIS du Chablais prévoit quatre lieux de rencontre le 4 décembre : MMM Chablais Centre, Coop à la rue du Rhône, place de la Gare d’Aigle, place du Marché d’Aigle. Le SDIS des salines, quant à lui, sera présent le 4 décembre à la place du Marché ainsi que devant la Migros et la Coop. « Une soupe sera servie en l’honneur du fondateur des JSP Patrick Nallit, subitement disparu dans le courant de cette année. Celui-ci a préparé durant 25 ans la soupe pour cette manifestation », précise David Roulet, commandant du SDIS des Salines.

Partagez l'article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Thêmes

Article écrit par

Zoé Gallarotti

Zoé Gallarotti

Rédactrice en chef

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Point Chablais
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn