Les polices cantonales genevoise et vaudoise constatent une hausse importante des cambriolages d'habitation durant l'année 2011, notamment dès l’arrivée de l’heure d’hiver. Leurs autorités estiment que le bassin lémanique est devenu une cible privilégiée des cambrioleurs, principalement des personnes sans permis de séjour et agissant en bandes organisées.

Des mesures sont prises afin d'améliorer encore la collaboration intercantonale Vaud - Genève et avec le Corps des gardes-frontière, ainsi qu'au niveau international avec les services français. La police du Chablais collabore également avec le canton afin de prévenir au mieux la population.

Les vols par effraction ont nettement augmenté en 2011, avec plus de 8000 infractions contre environ 7000 en 2010, soit une augmentation de plus de 14%. Les vols par introduction clandestine ont également augmenté, avec une hausse de 8% par rapport à 2010. Rien qu’à Bex, plus de cinquante cambriolages sont comptabilisés chaque année et plus de cent pour Aigle, et les chiffres ne cessent d’augmenter. Afin de lutter plus efficacement contre les cambriolages, il faut être informé et organisé. Par le biais de son concept «Police Population», qui se veut un partenariat fondé sur la solidarité, la responsabilité et le civisme, la police cantonale entend poursuivre ses efforts en matière de communication et de prévention dans l'esprit du message de son commandant, Jacques Antenen: «Aidez-vous, la police vous aidera».

Dès le mois d’octobre, la police du Chablais débutera une campagne d’information en envoyant affiches, flyers et autres dépliants en tous-ménages, mais également en faisant du porte à porte auprès des habitations susceptibles de se faire cambrioler.

 

Des astuces toutes simples

Quelques astuces simples peuvent aider à éviter une telle mésaventure, qui peut être traumatisante. L’une consiste à placer une minuterie enclenchant l’éclairage de son logement dès la tombée de la nuit, ou installer des éclairages à détection à l’extérieur. C'est une lapalissade, mais laisser une porte ou une fenêtre ouverte, c'est faciliter la tâche du malfrat. Le temps est l'ennemi du cambrioleur. Plus il s'attarde et plus il prend le risque de se faire repérer. Laisser une porte ou une fenêtre ouverte, c'est lui faciliter la tâche. Laissez la lumière allumée dans une pièce. Ou encore une radio ou la télévision pour simuler une présence. Ne laissez traîner aucun outil de jardin à proximité de la porte ou de la fenêtre. Vous partez quelques jours? N'hésitez pas à signaler votre absence à vos voisins ou à des proches. Au besoin, confiez-leur un double de vos clés. Ils pourront ainsi aller relever votre courrier, car une boîte aux lettres débordante donne un indice fiable de votre absence aux cambrioleurs. Par mesure de sécurité, il est aussi recommandé de photographier vos objets de valeur (hi-fi, meubles, tableaux, etc.). Voire de noter le numéro de série lorsqu'il existe. Ces informations faciliteront notamment le remboursement par l'assureur en cas de vol, ainsi que l'enquête. De même, notez en plusieurs endroits (chez vous, sur votre carnet d'adresses, dans votre voiture…) les numéros de téléphone d'urgence à appeler en cas de perte ou de vol de chéquiers ou de carte bancaire. Cela peut vous faire gagner un temps précieux, en cas de cambriolage.

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium