Cambriolages de nuit

L’hiver approchant et le soleil se couchant toujours plus tôt, la menace des cambriolages en fin de journée se fait de plus en plus importante. Afin de prévenir la population de ces délits et de l’informer sur les différentes astuces et réflexes sécuritaires susceptibles de dissuader les cambrioleurs, les Polices communales vaudoises ont entamé, depuis novembre, une campagne de prévention.

 

Dès l’automne, les voleurs profitent de la tombée de la nuit pour exécuter leurs méfaits sous couvert de l’obscurité. Ils optent toujours pour la solution qui offre le moins de résistance. Pour cela, ils n’hésitent pas à briser ou forcer les fenêtres ou les portes-fenêtres ou escaladent les balcons, terrasses et les toits qui sont faciles d’accès. Ils profitent aussi de la négligence des habitants qui oublient de verrouiller une porte ou qui laissent des fenêtres ouvertes. Rien qu’au mois de septembre dernier, la police a enregistré environ septante cambriolages de ce type ainsi qu’une centaine en octobre, villas et appartements étant touchés à parts égales. Les cambriolages de la première semaine d’octobre ont surtout concerné des appartements en ville de Lausanne, alors que la semaine suivante ils ont touché plus de villas. Les deux années précédentes, le pic des cambriolages en soirée avait atteint 350 cas en décembre 2011 et 300 cas en novembre 2012. Une augmentation est donc à prévoir pour les prochains mois.

 

Trucs et astuces

S’il parait facile pour les cambrioleurs de s’introduire dans les domiciles, il existe néanmoins plusieurs astuces pour éviter ce genre de mésaventures. Les solutions sont simples, il suffit avant tout de simuler une constante présence dans son domicile afin d’effrayer les voleurs. Pour ce faire, l’idéal est de laisser plusieurs sources de lumière actives qu’il est possible de régler au moyen d’une minuterie. Un autre stratagème consiste à équiper l’extérieur de son logement avec des détecteurs de mouvement qui enclenchent des éclairages à faible consommation par exemple. Il faut bien sûr aussi toujours bien verrouiller les portes et les fenêtres de son domicile avant de le quitter ainsi que les portes d’entrée, voire les portes-fenêtres lorsqu’on se trouve sur le balcon. Cacher ses clés sous un paillasson représente aussi un risque élevé. Finalement, il est nécessaire de vider régulièrement sa boîte aux lettres et avertir ses voisins en cas de départ prolongé en vacances par exemple.

 

Vols à la tire

Les voleurs n’agissent pas toujours dans l’ombre puisque nombreux sont ceux qui n’hésitent plus à voler à la tire, on les appelle les pickpockets. Ces derniers œuvrent très souvent dans des lieux publics très fréquentés où ils peuvent s’approcher discrètement de leurs victimes en se fondant naturellement dans la foule. Les gares, stations de transports publics, trains, bus, trams et centres commerciaux sont les plus touchés par les pickpockets qui agissent rarement seuls. Ils préfèrent opérer en petits groupes leur permettant de mieux détourner l’attention des victimes. Pour ce faire, ils utilisent différentes techniques telles que bousculer des gens, les interpeller en demandant un renseignement ou en profitant de l’inattention de certaines personnes faisant leurs courses ou autres.

 

Soyez vigilants

Lors d’une récente conférence des commandants des Polices cantonales de Suisse romande, de Berne et du Tessin, il en est ressorti quelques conseils préventifs contre le vol à la tire. Tout d’abord il est important de ne pas garder trop d’argent liquide sur soi et ne jamais laisser quelqu’un jeter un coup d’œil dans son porte-monnaie, qu’il faut bien évidemment toujours garder en main lors du règlement d’achats ou autres. Mais privilégier le paiement par carte bancaire est toujours plus sûr. Dans ce cas, il faut absolument éviter de garder le code de sa carte au même endroit que sa carte de crédit. L’apprendre par cœur est la meilleure des solutions. Lors d’un retrait au distributeur, la vigilance est de mise, il est bien de toujours cacher le clavier de sa main libre et ensuite de glisser directement les billets dans son porte-monnaie. Une autre solution utile consiste à ne pas garder tout les objets (téléphones, pièce d’identité, etc.) dans la même poche. Finalement, il faut toujours garder un œil sur ses affaires et ce dans n’importe quel endroit où l’on se trouve.

 

Les voitures sont elles aussi la cible des voleurs, qui, en voyant des objets de valeur sur un siège, vont jusqu’à briser la vitre pour le récupérer. Une voiture est avant tout un moyen de transport, pas un dépotoir. Il faut donc éviter d’y laisser des objets précieux et toujours emporter sur soi les papiers d’identité et ceux du véhicule.

 

D’autres conseils préventifs peuvent être obtenus sur les sites de police ainsi que sur le site du Bureau de prévention suisse de la criminalité (www.skppsc.ch).