Le point de la rédaction

Édito mars 2020

Et dit tout

Quoi de neuf en ce début d’année ? Beaucoup de choses à relever, peu de place pour s’exprimer. Mais prenons le temps, quelques instants seulement, pour faire le Point… Chablais. Tout d’abord, les JOJ. Je vous en parlais le mois dernier. Tout du moins, j’essayais de vous mettre l’eau à la bouche. Cet événement a pris fin au mois de janvier et notre pays n’est pas près de revoir ces Jeux Olympiques. Le public s’est parfois montré timide et n’a pas toujours encouragé ces jeunes athlètes comme il l’aurait fait avec des adultes. Malgré tout, c’était exceptionnel, c’est pourquoi nous avons dédié un bel espace dans cette édition afin de vous conter le parcours de trois sportifs qui ont dignement représenté le Chablais. L’occasion aussi pour vous de voir la neige qui peine à arriver jusqu’à nous… Pas besoin de prendre le BVB, rendez-vous simplement en page … à … .

Ce début d’année était donc riche en émotions. Et pas seulement pour ces JOJ, mais aussi de par ce brigandage commis à la gare CFF d’Aigle à la fin du mois de janvier. Avant c’était essentiellement les banques ou les postes qui étaient braquées et les sommes récoltées avaient au moins le mérite d’être impressionnantes : 15 millions pour l’UBS de Genève en 1990 ou encore 53 millions pour la poste de Zürich en 1997. Maintenant ce sont des kiosques qui sont braqués pour quelques paquets de clopes et même des guichets de gares. Combien de billets de train ce type a-t-il pu se payer avec ce méfait ? Certainement trop peu car les transports publics sont hors de prix. C’était peut-être pour se payer ses sacs poubelle qui sont eux aussi hors de prix. Au moins, cette transition ne me coûte pas cher… La bonne nouvelle ? C’est que le prix de ces sacs n’a pas été revu à la hausse par la commune de Bex qui a pour objectif de modifier son règlement concernant la gestion des déchets. Si avant, la taxe par habitant était fixée sur la valeur ECA de l’immeuble desservi, le projet vise dorénavant à taxer chaque habitant équitablement : 100 francs par personne avec des exceptions pour les étudiants, 150 francs pour les petites entreprises (trois employés et moins) et 300 francs pour les autres entreprises. Bref, cela paraît plus équitable pour les Bellerins. Merci au Surveillant des prix qui a rappelé à l’ordre la cité du sel qui prévoyait des chiffres à la hausse… La décision sera prise lors du Conseil communal du 25 mars.

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium