Annonce

Helena le point chablais

Le point de la rédaction

Édito août 2018

Sauve qui peut !

C’est à la mode ces dernières années : l’escape game (ou escape room) fait un tabac et pousse dans tous les coins. Il s’agit, comme son nom l’indique, d’un jeu grandeur nature qui se pratique en groupe et dans lequel on doit essayer de s’échapper d’une pièce, ceci dans un temps limité, une heure généralement. Pour ce faire, les joueurs doivent chercher des indices et résoudre des énigmes afin de parvenir à s’extraire de la pièce. Certains jeux d’évasion sont construits autour d’une histoire, tandis que d’autres proposent une succession de jeux de logiques. Bref, il s’agit avant tout de faire travailler nos neurones. Et si, l’escape room me fait penser à un épisode de Big Bang Theory dans lequel des surdoués participent et terminent une escape room en moins de cinq minutes, pour le commun des mortels, il s’agit d’une épreuve assez compliquée et la victoire n’est pas toujours assurée. Les plus doués peuvent cependant s’affronter dans des championnats nationaux et même mondiaux. Comme quoi, ce jeu a véritablement la cote.

Le concept de l’escape room a d’abord débarqué dans l’univers des jeux électroniques en 2005, avant d’être réalisé grandeur nature par, devinez qui… des Japonais bien sûr. Depuis 2010, le marché de l’escape room s’est enflammé en Europe, notamment en Suisse. Et plus besoin de chercher très loin, depuis cet été deux nouvelles pièces ont ouvert à Aigle. Derrière ces deux jeux, EscapeWorld, sans doute l’un des créateurs d’aventure les plus pointus de Suisse. Cette fois-ci, EscapeWorld nous emmène à travers deux aventures uniques afin d’aborder les thèmes de la sécurité tout en restant ludique. D’un côté, les joueurs se mettent dans la peau d’une unité d’intervention des pompiers alors que dans l’autre ils se retrouvent dans celle de narcotrafiquants. Le bien contre le mal ? Quoi qu’il en soit il faudra redoubler d’ingéniosité afin de sortir de ces deux salles indemnes et, bien entendu, dans le temps imparti.

Le Point Chablais va se prêter au jeu d’ici la fin de cet été et partagera son expérience dans l’édition d’octobre. Mais avant cela, l’édition de septembre, sera quant à elle dédiée aux dix ans du journal. Hé oui, dix ans déjà, que le temps passe vite. Trop vite. Mais ce sera l’occasion pour nous de revenir sur cette incroyable aventure. Du second degré, des rires tout en restant sérieux quand même vous attendent, chers lecteurs, dans cette prochaine édition qui marquera d’une pierre blanche l’histoire de ce journal pas comme les autres.

Texte : Z. Gallarotti

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium