Le point de la rédaction

Édito mai 2020

Tous ensemble

Virus, pandémie, COVID-19, coronavirus : ces mots sont au cœur de toutes les conversations et dans tous les médias. Le Point Chablais ne fait pas exception et cette édition est ainsi dédiée à cette situation exceptionnelle. Le but étant de vous informer correctement, notamment à l’heure où les infox (fausses informations) envahissent le net et les médias. Notre ambition locale est maintenue, c’est pourquoi vous trouverez dans ces pages des bons plans pour occuper votre quarantaine, pour trouver de l’aide ou pour lutter contre l’isolement social. Que ce soit dans notre rubrique de Bex ou celle d’Aigle, les informations relayées sont valables pour tous.

Cette édition est aussi l’occasion de rendre hommage à toutes les personnes qui œuvrent pour leur prochain en cette période de crise. Les barrières sociales, religieuses ou politiques tombent et le peuple s’unit pour ne former qu’un seul et unique tout. Un tout solidaire, généreux et porté sur l’entraide. On ne peut que se demander si ce gigantesque élan commun perdurera après cette pandémie ou si chacun rependra sa vie comme avant, laissant place à l’individualité.

Une peur irrationnelle ?

La Confédération applique-t-elle les règles nécessaires ou n’en fait-elle pas suffisamment ? L’un dans l’autre, il y aura toujours des mécontents. On l’a tous dit : ce n’est qu’une simple grippe, il ne faut pas s’inquiéter. Ceci avant de prendre conscience de l’ampleur de la situation. De nombreuses personnes prennent encore à la légère ce virus. Alors qu’il nous est demandé de rester chez soi, petits et grands profitent du soleil et sortent sans trop se soucier des conséquences de leurs actes. D’un autre côté, il y a ceux qui cèdent à la panique. Il suffit de constater certains rayons des magasins. Mais il y a pire… Ceux qui lavent leurs animaux de compagnie avec du gel hydroalcoolique : ce qui est extrêmement dangereux pour nos amis à quatre pattes. D’autres ont même lavé leurs dents avec de la javel. Faut-il vivre dans la peur ? La réponse est bien évidemment non. Il faut garder la tête sur les épaules et se montrer responsable. Car ces peurs irrationnelles mènent à des actes irréfléchis qui peuvent avoir de lourdes conséquences.

Rire c’est bon pour la santé

Cette allocution de Johann Schneider-Ammann a fait le tour du pays. Mais elle n’a jamais été aussi vraie qu’en ce moment. On vit une époque particulière, difficile et éprouvante. Mais il faut garder le sourire et surtout le moral. Ainsi, afin de terminer cet éditorial sur une note positive, voici quelques textes qui font le tour du web, car rire c’est bon pour la santé ! « 2040, 8h du matin. Georges prend le dernier rouleau de papier WC que ses parents avaient acheté en 2020 » - « J’ai voulu faire comme en Italie, chanter à ma fenêtre. Je recommence cette après-midi pour avoir la deuxième pantoufle » - « Ce virus est bien Chinois : on est tous cantonais à la maison et on riz jaune » - « Purée, tout le monde sort son clébard, moi j’ai une tortue… Sept heures qu’on est dans l’escalier » - « J’ai essayé le rapport sexuel en respectant les distances de sécurité. Et bien je suis trop court » - « Imaginez une fois le Covid-19 éliminé, la Chine lance le Covid-19 S Plus » - « Mon mari m’a acheté une carte du monde, il m’a donné une fléchette et il m’a dit : lance-la sur la carte. Je t’emmène là où elle tombe après la pandémie. Et bien on va passer deux semaines derrière le frigo ».

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium