trésor 1Voici trois bonnes raisons de vous rendre à l’Abbaye de Saint-Maurice pour visiter site archéologique, basilique et trésor. Toutes les trois vous réservent des nouveautés fort intéressantes.

Depuis 2015, année du 1500e anniversaire de sa fondation, l’Abbaye de Saint-Maurice et son Trésor offrent à la visite, dans une belle muséographie, des pièces exceptionnelles acquises ou offertes au cours des siècles. Certains objets, comme l’aiguière dite de Charlemagne ou le vase de saint Martin de Tours, sont en effet des dons de prestigieux personnages. D’autres ont été fabriqués sur place à l’atelier d’orfèvrerie de Saint-Maurice ou par des orfèvres itinérants. C’’est le cas des châsses, portées en procession le 22 septembre de chaque année à l’occasion de la fête de saint Maurice. Cette année, le Trésor s’est enrichi d’un tout nouveau reliquaire, œuvre d’un étudiant de la HEAD (Haute école d’art et de design de Genève). Le reliquaire de Sylvain Ferrero a été choisi parmi les 22 projets proposés par les élèves qui ont participé à un concours organisé par l’Abbaye en collaboration avec leur école. Ce réceptacle contient une relique de tissu, un morceau du manteau de Louis IX, roi de France et célèbre Croisé mort à Tunis, devenu saint, 30 ans après sa mort, en 1297. Le lauréat a choisi l’or - représentant le divin - et l’argent - la royauté - pour composer un reliquaire tout en sobriété mais dont les ondulations évoquent le drapé du manteau. Une fleur de lys orne le devant et au dos, symbole de la Trinité, et celui de la royauté française depuis Louis VII.

Par ailleurs, le site patrimonial offre encore jusqu’au 6 janvier prochain une exposition temporaire « Reliquaire en chantier » qui permet de découvrir l’étude et la restauration de la Grande châsse de saint Maurice. Ce reliquaire est l’un des objets les plus prestigieux du Trésor de l’Abbaye, fondée en 515 par le roi Sigismond de Bourgogne. C’est l’occasion unique de voir son âme en bois (intérieur) ainsi que de suivre les différentes phases qui ont conduit à sa construction, de voir le détail des plaques d’argent qui la composent. Le visiteur pourra également admirer les différentes pierres et plaquettes qui l’ornent et saisir pourquoi et comment elle a vu le jour au XIIIe siècle.

Autre grand événement de cette année 2019, le 22 septembre dernier, Mgr Jean Scarcella a procédé aux rites liturgiques de la dédicace d'un nouvel autel devant le tombeau - d’époque carolingienne - de saint Maurice sur le site archéologique, en remplacement de l’ancien. Il a notamment déposé les reliques du saint dans ce nouvel autel. Dessiné par Jean-Marie Duthilleul, l’architecte français qui a déjà œuvré à la chapelle du Martyre située dans la basilique, il a été réalisé par le marbrier Fabio Ghiringhelli qui a travaillé une pierre dite rouge des Pyrénées, la région dont elle est originaire.

Et comme Noël approche à grands pas, vous pourrez aussi découvrir dans la basilique, dès le 30 novembre, une crèche géante, dite des cinq sens, qui combleront les vôtres.

trésor 2

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium