Le sport canin est en vogue et les disciplines se multiplient. Depuis l’an dernier, le club aiglon, Hot Dog’s Chablais, tente de faire découvrir le flyball à travers deux séminaires dont le dernier s’est tenu les 11 et 12 mai dernier.

Qu’est-ce donc que cette nouvelle discipline ? On connaît l’agility, le jumping, le frisbee et maintenant on découvre un sport canin encore totalement méconnu en Suisse : le flyball. Ce sont bien entendu des Américains qui ont inventé cette pratique qui existe depuis plus de cinquante ans aux Etats-Unis. Flyball, en anglais, veut dire balle volante. Mais ne vous arrêtez pas en si bon chemin, ne sous-estimez pas les difficultés de ce sport qui ne se limite pas à un simple lancer de balle.

flyballUn, deux, trois, PARTEZ !

Pour bien comprendre de quoi on parle, voici une explication qui devrait mettre tout le monde au clair : le flyball est un parcours d’obstacles rectiligne constitué de quatre haies. Le chien et le maître se trouvent ensemble derrière la ligne de départ. Le chien doit effectuer le parcours, seul, le plus vite possible. Quand il a franchi ces obstacles, il doit actionner une flybox ou lanceur en appuyant sur une plateforme. Par cette action, une balle sera éjectée, l’animal devra alors l’attraper au vol et franchir de nouveau les haies pour la rapporter à son maître.

Simple comme bonjour ! Non, je plaisante ! Si le parcours d’obstacles semble en effet relativement simple, ce n’est que la partie immergée de l’iceberg. La première vraie difficulté se situe au niveau du lanceur. En effet, le chien doit se lancer dessus sans crainte, faire demi-tour et repartir en sens inverse, tout en ayant, bien sûr, attrapé la balle au passage. Visuellement, cette action se compare à un nageur de crawl qui se sert du mur entourant la piscine afin d’exécuter un demi-tour avant de repartir de plus belle.

Il est important de noter que le flyball se pratique en équipe de 6 personnes au minimum, soit 4 conducteurs de chien, un préposé à la boxe et une aide de terrain. Il en faut un au début du parcours pour faire partir le chien, un autre derrière le lanceur pour l’appeler afin qu’il vienne le plus vite possible et d’autres encore pour le contrôle du passage des obstacles. La course se déroule ensuite en relais afin que chaque membre puisse faire participer son chien. «La vraie difficulté de cette discipline est la gestion du relationnel entre les différents membres. C’est souvent plus facile de gérer des chiens, qui eux sont francs et directs, que les échanges entre humains qui sont plus complexes», précise Sandra Cherix, responsable sponsoring de Hot Dog’s Chablais. À ce titre, qui dit équipe, dit victoire ou défaite commune. «En effet, si un chien commet une erreur, c’est toute l’équipe qui est pénalisée. Avec ce sport, on gagne ou on perd ensemble.»

Comme tout sport canin, un entraînement rigoureux est obligatoire. Pas seulement pour apprendre à son chien la pratique du flyball, mais également pour faire en sorte qu’il ne se blesse pas.

À la découverte du flyball à Aigle

Durant deux jours, Hot Dog’s Chablais a donc accueilli deux experts en la matière : Frédéric Bazin son amie Justine Fabreg. En effet, alors que le flyball est une discipline en pleine évolution en Europe, elle est encore méconnue en Suisse. C’est pourquoi, pour la deuxième année consécutive, le club aiglon a proposé ce séminaire qui sera certainement reconduit l’an prochain. Une dizaine de binômes maîtres-chiens a découvert cette discipline, dont plusieurs provenant du club Berger Belge de Genève. «Le samedi, en plus de la découverte du flyball et de ses subtilités, nous avons essentiellement travaillé la gestuelle à adopter afin que le chien s’élance sur le parcours. Le dimanche était plus axé sur la foulée de l’animal durant l’exercice.» À la suite de ce séminaire, une petite équipe de maîtres-chiens s’est créée au sein de Hot Dog’s Chablais afin de poursuivre l’apprentissage de ce sport. «Nous souhaitons faire des sorties interclub et nous améliorer, dans le but peut-être de participer un jour à une compétition.» Bien qu’aucun cours officiel n’existe, les membres du club aiglon se feront une joie de partager les joies de ce sport lors de prochains séminaires.

 

Informations
 
Photo: M. Azéronde

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium