Après «Le Dragon du Muveran» et «Qui a tué Heidi ?» l’auteur de polar gryonnais, Marc Voltenauer, emmène cette fois-ci ses lecteurs dans son pays d’origine, la Suède, avec son dernier titre : «L’aigle de sang».

Marc VoltenauerLes premiers indices

Les amateurs de polars peuvent se réjouir, le troisième roman de Marc Voltenauer sortira le 14 mars. L’inspecteur Auer revient donc avec son équipe pour une nouvelle aventure qui ne manquera encore une fois pas de suspens. Cette fois-ci, c’est dans le pays d’origine de l’écrivain, la Suède, que la trame principale se déroulera. Pour ce faire, Marc Voltenauer s’est immergé durant plusieurs mois dans ce coin d’Europe du nord, plus précisément sur l’île de Gotland. «Ma mère est Suédoise, je connais donc bien ce pays. Ecrire sur place, m’a permis de découvrir ou redécouvrir certains aspects de cette île sous d’autres angles ; c’est passionnant», confie-t-il. Avant même la sortie de ce nouveau roman, le suspens est à son comble. L’auteur choisit bien ses mots, il en dévoile le moins possible afin de garder la surprise. «Ce que je peux dire, c’est que le personnage principal retourne sur les traces de son passé. Un élément déjà abordé dans «Qui a tué Heidi», œuvre dans laquelle on découvrait que l’inspecteur Auer faisait des cauchemars et se posait des questions.» C’est donc une suite logique que nous offre l’auteur en promettant bien sûr qu’il y aura au moins un meurtre et un suicide.

L’art de la précision

Comme toujours, les lieux dépeints sont préalablement bien étudiés afin d’être au plus proche de la réalité. «Pour cela, je m’y balade, je prends des photos et je les étudie.» Marc Voltenauer consacre alors beaucoup de temps à la recherche. La précision de l’auteur est telle qu’il a même publié un livre audio dans lequel il invite les intéressés à le suivre «virtuellement» dans une balade à Gryon et ses environs afin de découvrir les lieux significatifs de ses deux premiers polars. Par ailleurs, dans ce troisième titre, Marc Voltenauer n’en oublie pas cette région. «Je n’abandonne pas le village de Gryon. Ce dernier sera présent, bien que la part la plus importante de l’histoire se déroule à Gotland.» Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que l’auteur nous emmène en Suède. «Quand j’ai commencé à écrire, dès le départ je me suis gardé une porte ouverte afin d’écrire un polar qui prendrait vie dans mon pays d’origine.»

 

Longue vie à l’inspecteur Auer

L’inspecteur Auer est attendu ! Après avoir suivi ses enquêtes à deux reprises déjà, les fans ne s’en lassent pas et en redemandent. Mais pas d’inquiétude, Marc Voltenauer n’en a pas fini avec son personnage clé. «Il n’a pas encore bouclé toutes les enquêtes que j’ai pour lui.» L’inspecteur Auer a donc encore du pain sur la planche et ce n’est pas pour déplaire. C’est aussi une part importante de l’auteur, proche de ce personnage. «Dès le départ, j’ai joué avec ce dernier en lui donnant un certain nombres de traits me concernant. Toutefois, plus j’écris et plus il s’éloigne de moi, bien qu’il garde quelques similitudes.»

Marc Voltenauer trouve son inspiration sur les lieux où se déroulent ses livres, mais aussi dans la vie quotidienne, en lisant la presse par exemple. Les livres, les films ou les séries contribuent à nourrir son imagination. «Une idée en amène une autre», indique-t-il avant d’ajouter : «je ne lis pas assez à mon goût, car je passe beaucoup de temps à écrire. Je m’impose parfois du temps pour la lecture afin de faire une pause ou de prendre du recul sur mon travail.» Amateur de romans policiers, Marc Voltenauer indique avoir pris goût à la lecture grâce à l’écrivain Henning Mankell et sa série de polars mettant en scène Kurt Wallander. Ce n’est donc peut-être pas un hasard si le Gryonnais propose lui aussi une série de livres avec un personnage récurent.

 

Séance de dédicace à Bex

C’est donc le 14 mars que sortira la dernière œuvre de Marc Voltenauer. Pour marquer le coup, une séance de dédicace est prévue dès 18h à la librairie le Crime Parfait à Bex. L’auteur en profitera, à travers une conférence, pour présenter ce nouveau titre. Inscriptions obligatoires, les places partent comme des petits pains. «Je me réjouis de pouvoir rencontrer les lecteurs. C’est toujours un crève-cœur de voir son livre sortir car cela sous-entend qu’il nous échappe, qu’il ne nous appartient plus. Mais c’est aussi excitant, bien que j’appréhende l’avis des lecteurs», conclut-il.

 

Informations

www.marcvoltenauer.com

Le Crime Parfait       
24 av. de la Gare       
1880 BEX
076 366 82 09
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
www.lecrimeparfait.ch

 

Photos: B. Amiguet

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium