Le Point Chablais fête ses 10 ans !

Une édition spéciale à ne surtout pas manquer…

10 ans!

 

Le Baron Rouge, magasin d’antiquités et militaria à Aigle, a dédié une partie de son espace à la Royal Air Force qui fête cette année son 100e anniversaire. Une exposition unique complétée avec des anecdotes incroyables délivrées par son auteur : Thierry Deladoey.

IMG 3437

Thierry Deladoey est un collectionneur, passionné des objets et de leur histoire. Il ne s’intéresse pas seulement aux guerres, mais à l’histoire en général. «Je voyage dans toute l’Europe pour fouiller dans des foires spécialisées afin d’y dénicher des objets intéressants, uniques et aux récits incroyables. J’appartiens à un réseau de passionnés et je connais beaucoup de monde un peu partout», confie-t-il.

Avec cet anniversaire un peu spécial, cette exposition était une évidence. Pour rappel, la Royal Air Force (RAF) est la force aérienne de l'armée britannique. La Royal Air Force est l'héritière du Royal Flying Corps, son nom a changé en avril 1918. À sa création, elle aligne 20 000 avions ainsi que 300 000 hommes et participe aux dernières opérations du premier conflit mondial.

 

Une exposition unique

Il faut le voir pour le croire. Au Baron Rouge, sont exposées plusieurs centaines de pièces, peut-être même des milliers : vestiges de la Première et Seconde Guerre mondiale… Des objets à l’histoire incroyable comme une chenille du Caterpillar Club : cercle exclusif auquel personne n’aspire à appartenir. Ce club a été créé en 1922 pour distinguer les pilotes qui ont survécu à un crash en s’étant servi d’un parachute. Le cercle, dont le nom évoque le ver à soie qui fournit le fil textile utilisé pour fabriquer les premiers parachutes, remettait à ses membres des cartes et des épinglettes à chenille en or et aux yeux de rubis. D’autres objets insolites sont également à découvrir comme un urinoir pour pilote de Spitfire, une ciné-mitrailleuse ou même un bout de la piste de Langar.

IMG 3435

Mais cette exposition fait également la part belle à la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale avec des morceaux du Lancaster qui s’est écrasé contre la face du Grammont juste au-dessus du Bouveret le 13 juillet 1943. Dans cet esprit helvète, parlons également d’une médaille également exposée et qui appartenait à une femme du nom de Genet et venant des Posses. «Elle était engagée dans la WRAF – Women Royal Air Force», précise Thierry Deladoey

IMG 3443

«Il y a un autre objet que j’affectionne: la montre à gousset du célèbre pilote anglais, Douglas Bader. Alors qu'il avait été amputé des deux jambes à la suite d'un accident survenu avant la guerre, il reprend du service dans la Royal Air Force au moment où commence la Seconde Guerre mondiale. Il est connu comme étant un «as» ayant remporté une trentaine de victoires dont vingt-deux confirmées en seulement quinze mois d'opérations, dans des combats aériens au-dessus de la Manche lors de la Seconde Guerre mondiale et ce malgré son handicap. Au Baron Rouge on peut même apercevoir ce pilote d’exception en photo lors de sa venue à Bex en 1978.

Des souvenirs comme cela, cette exposition en montre une multitude. Mais ce sont aussi et avant tout les nombreuses explications de Thierry Deladoey qui nous permettent de plonger dans l’histoire et de découvrir des événements, des personnes et des anecdotes incroyables souvent même inconnues au bataillon.

IMG 3431

 

Le Baron Rouge

Inauguré le 2 mai 2015, le magasin d’antiquité et militaria, le Baron Rouge, porte le surnom du pilote allemand Manfred Albrecht, baron von Richthofen (1892 - 1918) qui est resté une légende de l'aviation de la Première Guerre mondiale. Du temps de cette guerre il était connu en France sous les surnoms de «Petit Rouge» ou de «Diable rouge» mais depuis, le surnom que lui donnèrent les aviateurs britanniques («the Red Baron»), «le Baron rouge» a fini par s'imposer dans le monde entier pour se référer à lui, au point de remplacer en popularité son nom authentique. Le bâtiment du chemin où se situe le magasin est d’ailleurs devenu rouge en référence à la couleur de son célèbre avion Fokker Triplan avec lequel il réalisa huitante victoires confirmées.

IMG 3450

En ces lieux, on trouve des assortiments de couteaux et autres accessoires ainsi que des armes anciennes, médailles, coiffes, tableaux, montres et de la littérature. D’ailleurs, Thierry Deladoey est l’auteur de deux ouvrages : Le couteau du soldat suisse et Aimé-Felix Nicollerat, peintre aquarelliste, (1876 – 1946). «Un prochain livre devrait sortir d’ici la fin de l’année et portera sur les sabres japonais», annonce-t-il. Une exposition complétera cette prochaine sortie et sera normalement visible dès 2019.

Thierry Deladoey est résolument un amoureux de l’histoire avec un grand H. Il travaille dans sa propre entreprise : Deladoey Construction afin d’exprimer son enthousiasme au travers du Baron Rouge. Une passion incroyable clairement visible lorsqu’on l’entend nous conter son savoir avec entrain et détermination !

 

Informations
Baron Rouge
Chemin de la Biole 6
1860 Aigle
Exposition visible jusqu’au 31 décembre 2018
Jeudi et vendredi : 16h – 19h
Samedi : 9h – 17h
Entrée libre

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium