ANNONCES

Berardinelli Pub revu2

Danse avec l'Alliance 2.0

 

Neuza et Nilo sont frère et sœur et ils effectuent leur première année de formation Bachelor en Soins infirmiers au sein de la Haute Ecole de Santé à Sion. Rencontre avec ces futurs acteurs de la santé, originaires de St-Maurice qui seront en stage pratique du 23 avril au 3 juin 2018 dans 2 EMS chablaisiens : Les Tilleuls à Monthey et Riond-Vert à Vouvry.

Cours Soins Infirmiers (17)

Neuza, tu as 27 ans, quel est ton parcours ?

Je suis portugaise d’origine, née en Suisse et à la fin de mon cursus scolaire obligatoire que j’ai effectué à St-Maurice, je me suis dirigée vers une école privée d’esthétique à Montreux. Ensuite, j’ai poursuivi ma formation comme apprentie dans le même établissement afin d’obtenir un CFC. Mon CFC en poche, j’ai décidé d’aller parfaire mon anglais et je suis partie en Angleterre pour effectuer un séjour linguistique durant 6 mois. Dès mon retour en Suisse, j’ai travaillé aux Bains de Lavey comme masseuse et esthéticienne, activité que je continue de pratiquer dans mon temps libre afin de financer mes études. Puis, j'ai décidé de reprendre mes études dans le domaine de la santé que j’affectionne particulièrement. J'ai commencé par des cours de préparation à la maturité, et j’ai effectué ma maturité spécialisée en deux ans, ce qui m’a permis d’entreprendre ma formation Bachelor en Soins infirmiers à Sion.

 

Nilo, tu as 20 ans et tu as également choisi la filière Soins infirmiers, quel a été ton parcours ?

Pour ma part j’ai choisi une voie plus directe afin d’effectuer une formation HES. Après avoir fini mes années d’école obligatoire, j’ai fait une année d’école pré professionnelle (EPP) à St-Maurice. Ensuite, cela m’a permis d’entrer à l’Ecole de commerce et culture générale (ECCG) de Martigny où j’ai opté pour une orientation dans le domaine de la santé. Après mes 3 ans d’ECCG j’ai accompli ma maturité spécialisée santé qui m’a permis d’entrer à la Haute Ecole de Santé de Sion en 1ère année Bachelor.

 

Cours Soins Infirmiers (22)

 

Pourquoi avoir choisi d’entreprendre une formation dans la santé ?

Nilo : car j’aime le contact avec les autres et j’ai aussi envie d’aider les personnes malades ou en difficulté. Ce qui m’attire également c’est la diversité qu’offre la formation, les rencontres et l’aspect pratique des études. La santé est un élément primordial et ma formation m’est utile dans la vie quotidienne.

Neuza : je ne me voyais pas faire le métier de masseuse-esthéticienne toute ma vie, donc, je me suis dit : pourquoi ne pas reprendre mes études? J'ai ensuite beaucoup hésité entre le social et la santé. Puis mon choix s'est dirigé vers la santé car en me renseignant, les cours proposés à la Haute Ecole de Santé m'intéressaient davantage. C'est également un milieu où il y a une forte employabilité et cela me permettra d’exercer un métier passionnant car j'aime les contacts avec les gens et pouvoir les aider.

 

Pourquoi avoir choisi la HES-SO Valais-Wallis ?

Neuza : Premièrement, j'ai choisi la HES-SO Valais-Wallis en fonction des trajets et des coûts. Comme j'habite St-Maurice les trajets sont beaucoup plus pratiques et moins chers. De plus, ayant beaucoup d'amies étudiantes à la HES je peux facilement faire du covoiturage. Deuxièmement, la méthode de travail à la HES-SO Valais-Wallis semblait me convenir davantage.

Nilo : ma décision a été prise suite aux discussions que j’ai eues avec des amis qui sont en formation et qui m’en ont parlé.

 

Cours Soins Infirmiers (26)

 

Quels sont les points forts de la filière Soins infirmiers ?

Neuza : la qualité des intervenants externes qui viennent nous donner des cours, l'opportunité de faire des stages à l'étranger, la variété des milieux de stages (Hôpital (chirurgie, oncologie, pédiatrie... ), EMS ,CMS , clinique… ) et les 400 francs que les étudiants reçoivent chaque mois durant leur stage pratique. La formation permet également d’acquérir des compétences telles que la communication, le travail en équipe, le sens de l'initiative, l’adaptabilité (il faut s'adapter à chaque patient, chaque situation et ce n'est jamais pareil), l'efficacité.

Nilo : comme Neuza, j’apprécie également la diversité des cours et la qualité des professeurs et intervenants externes qui viennent nous parler. Côté compétences, j’aimerais relever que la formation me permet de parfaire mes aptitudes de communication avec les patients ou les équipes de soignants qui m’accueillent dans leur équipe durant mes stages. Dans la formation Bachelor d’expert en soins infirmiers, je gagne également petit à petit en leadership.

 

Qu’appréciez-vous dans la vie de campus, à Sion ?

Nilo : La bonne humeur qui y règne, les professeurs sont très sympathiques et l’ambiance est « familiale ».

Neuza : J’apprécie la cantine qui propose de bons repas au choix. Je trouve également que nous avons de belles salles de classes et du bon matériel informatique à notre disposition. Puis, l'accès libre à l'école pendant les vacances ou lors des interruptions de cours; je trouve ça génial car ça nous permet d’étudier dans le calme. 

 

Est-ce que vous envisagez, durant votre cursus, de partir faire une expérience à l’étranger ?

Neuza : Oui, je trouve que c'est une expérience magnifique. Nous pouvons voir comment vivent d'autres cultures. Nous sommes confrontés à la réalité, ce qui nous fait sortir de notre zone de confort et je trouve ça super.

Nilo : Pas pour l’instant, c’est à méditer.

 

Quels sont vos projets pour la suite, au terme de votre Bachelor ?

Neuza : Après mon Bachelor, les deux premières années, je me vois travailler dans un hôpital pour pratiquer le plus possible de gestes techniques et en apprendre davantage sur la profession. Ensuite, vu mon âge, j'aimerais fonder une famille. Puis, j'envisage une formation continue (DAS ou un CAS) qui me permettrait de travailler en planning familial dans l'éducation en santé sexuelle.

Nilo : commencer ma carrière dans les soins infirmier ou éventuellement partir dans la police.

 

La formation Bachelor en Soins infirmiers en bref :

La formation en soins infirmiers a de l’avenir ! D’ici 2020, on estime que la Suisse devra recruter plus de 25’000 nouveaux collaborateurs et collaboratrices en soins infirmiers. L’éventail des métiers proposés par les filières de la santé est vaste et offre une grande variété de professions et perspectives professionnelles : soins infirmiers, soins d’urgence, soins de longue durée, soins palliatifs, santé communautaire.

La formation est axée sur la pratique avec des stages (1/3 de la formation), elle dure à plein temps six semestres et est dispensée en français (à Sion) et en allemand (à Viège). Il est possible d'obtenir un Bachelor bilingue (alternance de cours sur les 2 sites). Elle mène au titre de Bachelor of Science HES-SO en Soins infirmiers, reconnu en Suisse et à l’étranger. Les études se déroulent sous forme de modules.

Pour entreprendre une formation Bachelor en Soins infirmiers il faut avoir une maturité spécialisée dans le domaine de la santé, d’autres voies comme une maturité professionnelle, gymnasiale donnent accès à la formation à condition d’effectuer un module complémentaire santé.

Intéressé-e : la HES-SO Valais-Wallis organise des journées découvertes « un jour à la HES-SO Valais-Wallis » www.hevs.ch/1jour et pour tous renseignements complémentaires : www.hevs.ch/sante

 

20180326 1jourHEdS 195x280 Fr

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium