Audrey Dauphin, 23 ans, et Santana Chesaux, 24 ans, sont deux étoiles montantes dans l’univers du rallye. Un univers dorénavant marqué par ces deux compétitrices chablaisiennes. Portrait de ces douces fonceuses.

 

rallye2

 

Une complicité sur la route et en dehors

Audrey Dauphin, la pilote, est originaire de Bex. Elle habite, aujourd’hui, à Lavey. Pour sa copilote, Santana Chesaux, c’est le contraire, elle est née à Lavey, mais vit sur la commune de Bex, plus précisément dans le hameau de Vasselin. La première est horticultrice et la seconde est esthéticienne et même si ce n’est pas écrit sur leur visage qu’elles font de la course automobile, les deux femmes en veulent et sont motivées comme jamais pour se faire une place dans ce monde très fermé.

«J’ai toujours été attirée par le sport motorisé, je suivais avec attention le Rallye du Chablais. J’ai passé mon permis à l’âge de 18 ans et j’ai rapidement pris goût à la conduite», explique Audrey, amatrice de karting qui a également roulé sur des circuits. «L’an dernier, j’ai ensuite passé ma licence avant de demander à une amie, Santana, si elle voulait devenir ma copilote», continue-t-elle.

«Avec Audrey, on était à l’école ensemble, mais on ne se côtoyait pas vraiment. C’est en grandissant que nous avons appris à nous connaître et on s’est découvert beaucoup de points communs. Moi aussi j’apprécie le Rallye du Chablais qui passe devant chez moi et j’ai toujours bien aimé les courses motorisées, mon frère faisant de la compétition en moto. Mais j’étais loin d’imaginer participer à des rallyes, car c’est un sport très cher et impressionnant», explique Santana.

C’est ainsi que débute cette incroyable histoire. Cette année, Audrey et Santana ont réalisé leurs premières courses décrochant rapidement des résultats prometteurs, mais surtout constants. Ainsi est également née une amitié forte, basée sur la confiance tant sur les circuits qu’en dehors. «La course automobile nous a rapprochées. Notre complicité est devenue plus forte car nous devons avoir pleinement confiance l’une envers l’autre», indique Santana. «Nous passons par de nombreuses émotions, ça ne peut que nous lier», ajoute Audrey.

 

Une magnifique saison

C’est au Rallye du Pays du Gier (France) que les deux chablaisiennes se sont élancées pour la première fois. Place ensuite au Rallye du Jura et à celui du Chablais. Trois compétitions, et les deux femmes ont terminé à chaque fois troisièmes sur quatre dans la catégorie R1. Des résultats stables et encourageants. Durant l’été, Audrey a participé, seule, à sa première course de côte, Ayent-Anzère (VS). «Ma voiture n’était pas adaptée à ce type de course, j’ai plutôt vu cette compétition comme un entraînement», confie-t-elle. Finalement, Audrey et Santana ont également roulé pour le Rallye for Smile, dont les bénéfices sont reversés aux enfants et familles concernées par les maladies rares ou orphelines. La dernière étape de la saison a été le Rallye du Valais qui s’est tenu le 28 octobre.

Au final, les deux coureuses s’en sortent très bien, réalisant de belles performances durant cette première saison et surtout sans aucune casse. «Nous avons été agréablement surprises lors de nos premières courses, car les autres concurrents se sont montrés avenants et n’ont pas hésité à nous conseiller. Hormis quelques remarques sexistes, dans l’ensemble, nous avons été très bien accueillies», explique Audrey. «Il y a tout de même cet esprit de compétition entre les coureurs, mais c’est ce qui rend cette aventure d’autant plus attrayante», ajoute Santana.

Si, les deux femmes étaient très stressées et nerveuses durant leur première course, c’est le plaisir qui a pris le dessus sur les suivantes. «Notre but principal n’est pas de réaliser des résultats extraordinaires, mais d’acquérir de l’expérience, de se faire plaisir et même parfois peur, le tout sans briquer la voiture», note Audrey avant d’ajouter : j’ai dû payer entièrement la voiture, si je la casse on devra se contenter de faire de la randonnée. Les rallyes, ça coûte cher. Il y a des frais pour chaque course, entre les révisions ou les changements de pneus, sans oublier les frais d’inscriptions ou le matériel tel que combinaisons, casques, etc.» Pour vivre leur passion, Audrey et Santana peuvent compter sur la participation financière de plusieurs sponsors ainsi que celle d’amis dont les noms sont indiqués sur la voiture. Elles comptent aussi sur leur team de choc composé de membres de la famille et d’amis : Kevin (responsable assistance), Rémy et Roland (mécaniciens), Dédé (cuisinier), Aline et Fabien (ouvreurs) et Pierre-Louis (ouvreur et assistance).

Audrey et Santana sont donc parties pour faire rêver la population locale, mais également toutes les femmes. Il s’agit du seul duo féminin du Championnat suisse des rallyes. «On passe de très beaux moments, c’est l’aboutissement d’un rêve», conclut Audrey. «Pourvu que ça dure !», ajoute Santana. C’est tout le mal qu’on leur souhaite !

 

Informations
Pour soutenir les deux coureuses :
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
 
Photo: S. Lo Niglio

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium