Sandra Jaquemet

 

Passionnée par les livres et la lecture depuis son enfance, Sandra Jacquemet a trouvé le moyen de faire de cette passion son métier. Bibliothécaire d’Aigle depuis maintenant onze ans, elle transforme et fait vivre ce lieu de rencontres avec toujours autant d’envie et de plaisir. Installée au milieu d’une partie de la collection comprenant environ 20 000 ouvrages, Sandra Jacquemet commence par nous décrire son parcours...

A l’origine de son plaisir de la lecture, sa maman. Sandra Jacquemet avoue en effet avoir très vite «capté le virus», et celui-ci ne la quittera plus. C’est à partir de l’âge de 16-17 ans qu’elle commence véritablement à s’intéresser au métier de bibliothécaire. Après avoir effectué plusieurs stages ne faisant que confirmer son intérêt, et une fois le baccalauréat en poche, Sandra Jacquemet s’inscrit à la Haute Ecole de gestion à Genève en spécialisation «bibliothécaire archiviste documentaliste». A 23 ans, elle obtient avec succès son diplôme qui lui permet dès lors de gérer une bibliothèque. L’envie de quitter Genève se faisant sentir, la nouvelle diplômée s’installe à Aigle, où, par un formidable concours de circonstances, un poste de bibliothécaire est à repourvoir au même moment. Considérant cela comme un coup de pouce du destin, Sandra Jacquemet ne rate pas sa chance: «Quand ça doit se faire, ça se fait!» Très vite, une bonne collaboration se met en place avec son employeur, la commune d’Aigle. «Il y a une belle confiance entre nous», confie-t-elle. A Aigle, ses activités sont de trois types. Il y a d’abord la gestion de la collection, ce qui constitue une très grande partie du travail. Il s’agit avant tout du choix des nouveautés, de la réception et de la préparation des ouvrages, et d’en faire l’inventaire. Puis, viennent les tâches administratives telles que le paiement de factures ou les frais de rappel. Enfin, Sandra Jacquemet organise régulièrement la mise en place de différentes animations ayant pour but de faire vivre la bibliothèque. Son expérience lui a en effet montré que les gens ne viennent pas que pour emprunter des livres, ils cherchent aussi et surtout un endroit pour discuter et partager des choses: «On ressent que tout le monde recherche un lieu de rencontre.»

 

Le potentiel du livre

Pour Sandra Jacquemet, le livre contient justement ce potentiel de partage et d’échange que la bibliothèque doit chercher à mettre en valeur. Loin de la vision solitaire du lecteur coupé du monde, elle met, au contraire, en évidence le côté social du livre: «J’ai vite compris que le livre était prétexte à se rencontrer, à dialoguer.» Et c’est exactement ce que recherchent les gens, un endroit où ils peuvent venir partager, discuter. Le livre dit également quelque chose des personnes qui le possèdent ou qui l’empruntent. En effet, la bibliothécaire a remarqué que conseiller un livre pouvait parfois donner accès à l’intimité des gens qui racontent tel ou tel bout de vie les ayant poussés vers un livre en particulier. De fait, des liens forts se créent parfois avec les clients: «Beaucoup de lecteurs sont devenus des amis pour moi.» Mais le potentiel du livre ne s’arrête pas là pour Sandra Jacquemet: il est aussi un voyage que le lecteur entreprend lorsque l’imaginaire du livre rencontre la personnalité du lecteur. Voyage qui peut également être formateur ou informateur, le livre permettant de développer des compétences dans de nombreux domaines: «Le livre est un gage pour l’avenir.»

 

D’autres projets pour l’avenir

Lorsqu’on la questionne sur la manière dont elle se représente le livre et les bibliothèques dans vingt ans, Sandra Jacquemet n’est pas inquiète quant à l’avenir du «livre objet»: même avec l’apparition du livre numérique, le papier reste encore dans les habitudes. Elle a néanmoins le projet de mettre en place un service de prêts numériques: «On doit vivre dans le monde dans lequel on est.» Sandra Jacquemet se plaît à Aigle, où elle estime avoir beaucoup de chance. En effet, la confiance réciproque avec la Municipalité et l’indépendance qu’on lui accorde à Aigle lui donnent envie de poursuivre l’aventure en relevant de nouveaux défis, au plus grand bonheur de ses fidèles clients.

 

photo: B. Gallarotti

 

PARTENAIRES

   avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium