Je suis mais qui suis-je?
A Gagner : deux livres de Pascal Houmard

 

Je suis une émotion dont on se passerait bien. J’ai même tendance à être cachée afin de ne pas dévoiler certaines frustrations. Je suis liée aux pensées et à des sentiments tels que la peur. Mais je suis tellement plus que ça… 

 

Je fais honte, je dérange, et ceux qui me ressentent n’osent pas s’interroger sur mon fonctionnement. Pourtant j’ai beaucoup à vous apprendre.

 

Je suis naturelle et présente chez chaque individu à certains moments de leur vie. J’existe chez les jeunes enfants comme chez les adultes, mais mon principe reste le même. J’interviens généralement dans les relations sociales.

 

Il ne faut pas me confondre avec l’envie puisque ce sentiment est déclenché par ce que nous ne possédons pas, et donc par ce que nous désirons. De par cette définition, je suis l’exact opposé de l’envie.

 

Freud a été le premier à le dire : « Je suis comme un deuil ». Dans les cas extrêmes, je peux dériver en psychose hystérique ou paranoïaque qui peut conduire au meurtre ou au suicide.

 

Mais je me soigne, bien souvent par l’écriture. « Ecrire, c’est tuer ! » disait Henri Michaux. D’ailleurs, nombreuses sont les pièces de théâtre, les romans ou les scénarios de films qui m’exploitent… peut-être pour son effet thérapeutique.

 

De nombreux proverbes ou citations m’évoquent. Ainsi, je fais maigrir, croître l’amour, j’entraîne des excès, je me nourris du chagrin ou je suis un mal incurable.

 

 

Texte: Z. Gallarotti

Délai réponse: 30 janvier 2020

Anti-Spam:

Répondez à la question ci-dessous.

Powered by ChronoForms - ChronoEngine.com

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium