Je suis mais qui suis-je?

3 cartes de 5 cours pour adultes d’une valeur totale de 450 francs pour le cirque Snick à Aigle

 

Contrairement à cette série d’animation déjantée du nom de South Park, je ne me déguiserai pas en panda pour vous parler de ce mot élu comme le mot romand de l’année. Je ne suis pas totalement à côté du mot féminisme élu par les américain sauf que, dans mon cas, les hommes font eux aussi partie des victimes.  

 

Dans la sphère privée, professionnelle ou publique… Physique ou moral… Ma définition reste vague et difficile à définir tant dans ma gravité que dans mes domaines d’application. Mon nom provient de l’ancien français, plus précisément du mot «herse» qui sert à briser les mottes de terre…

 

Mes origines, bien que provenant du monde agricole, proviennent également du domaine militaire avec cette herse servant à interdire l’accès à un château fortou, plus récemment, à stopper un véhicule en crevant ses pneus.

 

Aujourd’hui, je suis un mot devenu bien trop courant et qui se traduit par des agissements néfastes. Mon but est d’affaiblir, de dénigrer ou même d’asticoter. Dans le meilleur des cas, je suis agaçant. Dans le pire, je peux aller jusqu’à tourmenter une personne.

 

Il ne s’agit ni plus ni moins d’une histoire de dominant et de dominé. Du côté du monde animal c’est le petit qui s’attaque de manière répétitive au plus grand, chez les humains c’est régulièrement le contraire.

 

Et, si j’ai tant d’importance en ce moment, c’est que les médias ont relayé l’information à de nombreuses reprises. Véridiques ou non, ces informations ont choqué une grande partie de la population et changent notre regard porté à certaines personnes…

 

Texte: Z. Gallarotti

Délai réponse: 28 février 2018

Powered by ChronoForms - ChronoEngine.com

 

PARTENAIRES

 logo bleu safran presse 1    avatar a86d294509cb 48   WWW.NOUVELLES-SPORTIVES.CH     Naturasoins Horizontal1    SportChablais Medium